Nouveau patient?
Prenez un rendez-vous maintenant
Prendre un rendez-vous

Et si la maladie ou la douleur nous guidait 13

Presque tout dans la vie est cyclique; ça va, ça vient et varie avec les saisons, les cycles d’années, les cycles journaliers, les cycles des repas, etc.

Il en va de même pour notre maladie et douleur. Avez-vous déjà remarqué que la douleur ou la fièvre, par exemple, vient par période? Ça fait mal, puis encore plus mal et, à un moment donné cela semble diminuer par soi-même. Mais, si nous prenons des cachets, nous ne pourrons pas remarquer ce cycle.

Si, dans notre enfance, nous n’avons pas appris que nous étions aimés, que nous pouvions faire et réussir des tâches et objectifs selon nos capacités, à prendre la responsabilité pour une partie de plus en plus grande de notre vie d’enfant, nous aurons tendance à chercher l’âme sœur qui viendra combler ce manque d’apprentissage.

Notre partenaire de vie devra agir comme un parent de substitution jusqu’à ce que notre apprentissage soit plus complet. Si notre partenaire a les mêmes besoins alors la relation ne pourra pas vraiment évoluer, car aucun des deux n’aura les ressources disponibles pour s’aider ou aider l’autre.

Par contre, si notre partenaire a des besoins complémentaires au nôtre, c’est-à-dire le besoin de prendre soin de l’autre, alors les deux personnes y trouveront leur compte. Cependant, la qualité de la relation aura à en souffrir car l’un des deux devra avoir besoin d’être pris en charge.

Paul et Ginette, un couple marié depuis plus de 40 ans, semblent bien heureux ensemble. Après quelques mois de visites à la clinique, une dynamique se révèle de façon assez évidente. Paul prend soin de Ginette : Ginette ne peut pas faire ceci, Ginette est tellement sensible, Ginette ne peut conduire, Ginette n’a pas confiance en elle, Ginette ne peut pas travailler à l’extérieur et Paul est toujours là pour sauver les meubles. Il est, en quelque sorte, l’homme fort. C’est le rôle qu’on lui a demandé de jouer et il répond très bien à cette tâche mais, le prix à payer est que Ginette ne sera jamais capable de voler de ses propres ailes et de se développer comme elle le pourrait.

Puis, arrive l’impensable. Paul décède très rapidement d’un cancer foudroyant. Pendant ce temps, Ginette démontre des forces et des capacités inconnues. Elle accompagne son compagnon de vie avec amour et compassion, prend des décisions qu’elle n’aurait jamais prises auparavant. Ginette est en train de se transformer.

Elle loue un appartement dans un immeuble pour gens âgés et autonomes. Tout de suite, elle se fait des amis, s’implique dans différents aspects de la vie communautaire de l’endroit. Elle s’épanouit et ses bobos multiples ne semblent plus être aussi présents et accaparants.

Pourtant, c’est la même personne, la même biochimie, les mêmes tests de laboratoire positifs à ceci et à cela, la même arthrose, la même génétique, mais est-ce vraiment la même personne?

Ginette a réussi à briser le cycle du rôle qu’elle avait joué toute sa vie. Les deux y ont trouvé leur compte pendant plus de 40 ans. Les deux avaient le même système de croyances; s’il y a un faible, il doit y avoir un fort pour s’occuper du faible et, s’il y a un fort, il doit y avoir quelqu’un pour s’occuper du fort!

Ce genre de relation dure le temps que l’un des deux réalise le rôle qu’il joue et qu’il ne veut plus le jouer. Si l’un des deux  refuse de changer de rôle, souvent par peur de l’inconnu, alors la relation s’effondre.

Celui qui n’aura pas su apprendre de la relation se retrouvera souvent dans la même situation dans une nouvelle relation.

Il en est de même pour nos douleurs et nos maladies. Quel rôle voulons-nous jouer? Voulons-nous que quelqu’un en prenne soin? Voulons-nous en prendre soin? Voulons-nous l’ignorer et faire comme si de rien n’était? Voulons-nous en prendre la responsabilité? Un peu? Parfois? Temporairement? Tout le temps?

Une chose est certaine lorsque nous prenons la responsabilité de notre santé, quelque chose de différent se produit, notre façon de penser change, nos perceptions s’aiguisent et nos comportements s’ajustent à notre nouvelle réalité.

Dr Pierre Bernier, chiropraticien, D.C.  13 06 2022

Tous droits réservés et ne peut être reproduit que dans son intégralité.

Ce document n’est ni un avis ni une consultation médicale. Son objectif est de vous informer. Si vous prenez des médicaments, consultez le professionnel qui vous les a prescrits avant de les modifier ou les arrêter.  Certains produits naturels peuvent interférer avec certains médicaments, consultez votre pharmacien.

Retour aux témoignages

Demande
d’informations?

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]
Nouveau patient?