Que faire pour être heureux? La valeur utilitaire

lundi 18 juin 2018

ÊTRE HEUREUX  6

 

Être heureux est un choix non seulement quand tout va bien mais surtout quand ça va mal. Cela ne veut pas dire que tout ira toujours bien ou que vous ignorez ou évitez les choses que vous devriez gérer mais cela signifie que pourrez apprécier le moment et sourire même dans l’adversité et les défis.

Pour mettre toutes les chances de notre côté, nous voulons mettre en place des automatismes qui nous amènent de la joie et du bonheur. La semaine dernière, nous avons vu la valeur ou l’attitude d’apprendre et cette semaine, nous regarderons la valeur utilitaire.

La valeur utilitaire : Les gens qui ont cette attitude veulent un retour sur leurs investissements c’est-à-dire que, ce qu’ils font, ils le font avec une idée de vouloir quelque chose en retour. Et non, ce n’est pas négatif.  Bien au contraire, c’est de l’efficacité et de la productivité. Ils veulent utiliser tout ce que nous avons pour maximiser le retour. Ils veulent utiliser les gens qui travaillent avec eux pour maximiser les résultats.  Ils veulent utiliser les ressources à leur potentiel. Pas de gaspillage de temps, de délibération, d’argent ou de potentiel humain. Tout doit être efficace.

Un de leurs objectifs est d’être pratique dans tous les aspects de leur vie surtout le temps et les ressources car ils détestent le gaspillage. Ils veulent maximiser tout ce que nous possédons y compris notre intellect.

Si je mets cela dans quelques contextes précis en tentant de vous donner des exemples faciles à expliquer cela ressemble à ceci :

  1. Vous êtes un professionnel travaillant dans un bureau avec d’autres collègues et vous êtes plusieurs à prendre des décisions. Si vous observez un manque de rendement dans les dépenses, un manque de retour dans vos investissements… vous serez malheureux.
  2. Le bureau décide d’acheter un nouveau photocopieur mais vous trouvez qu’il est trop gros ou performant et trop dispendieux pour vos besoins. Si vous allez de l’avant avec ce choix, sans clairement exprimer votre valeur, le cœur vous serrera à toutes les fois que vous le verrez.
  3. Vous prenez du temps pour une réunion et, à la fin de celle-ci, vous réalisez que vous avez perdu votre temps… vous serez malheureux.
  4. Vous êtes une mère de famille et votre conjoint achète toutes sortes de choses pour la maison que vous ne considérez pas importantes et vous préféreriez prendre cet argent pour acheter des choses vraiment utiles pour la famille… vous serez alors malheureuse.
  5. Vous avez une conjointe qui prend toutes sortes de formation à gauche et à droite en passant du séminaire sur la physique quantique au « power yoga ». Vous, comme personne utilitaire, pouvez considérer cela comme un gaspillage de ressources. Votre conjointe, qui a une valeur théorique élevée, ne considère pas toutes ces formations comme une dépense mais bien un investissement pour la vie afin de continuer à apprendre, évoluer et grandir.

Lorsque j’ai commencé à faire du coaching, il y a plus de 20 ans, j’avais une nouvelle cliente qui ouvrait son cabinet et qui voulait tout rentabiliser même le nombre de minutes que nous avions lors de nos appels. J’ai très vite reconnu qu’une de ces valeurs importantes était le retour sur l’investissement. Nous avons donc mis en place un système pour maximiser nos appels. Elle devait m’envoyer une liste de choses dont elle voulait discuter et lorsque la liste était terminée, nous avions terminé notre appel. Pas besoin d’introduction ou de conclusion,  juste la maximisation des ressources disponibles.

Pour être heureux, nous devons également comprendre que nos motivations ou valeurs ne sont pas les mêmes et qu’il y a une grande richesse dans le fait que nous soyons tous différents. Ainsi, en se comprenant mieux, on peut mieux apprécier les autres. En appréciant les autres, nous maximisons nos ressources et nous évitons des conflits potentiels.

Il y a cependant des aspects à surveiller si nous possédons la valeur utilitaire. Un des dangers est de toujours vouloir quelque chose en retour; nous donnons mais, seulement si.  De plus, nous avons tendance à trop travailler et à devenir travail « olique ».

Cette semaine, observez dans votre environnement si vous êtes comme ça ou si vous reconnaissez quelqu’un qui l’est.

 

Dr Pierre Bernier, D.C. 18.06.2018

Tous droits réservés

Ne peut être reproduit que dans son intégralité.

Événements à venir

Atelier Processeus d’auto guérison Le 2 octobre 2018 19:15

02 octobre 2018 à 07:15 - 02 octobre 2018 à 08:30 +

Atelier Processus Auto-Guérison Le 2 octobre 2018-19:15

02 octobre 2018 à 07:15 - 02 octobre 2018 à 08:30 +

Intelligence Énergétique 1re partie , Mercredi le 28 Novembre 2018 19:15

28 novembre 2018 à 07:15 - 28 novembre 2018 à 08:30 +

Témoignages

Simon P

Il est rare que nous prenions le temps d’exprimer notre gratitude pour toutes les bonnes choses que nous procure la vie, mais cette fois-ci, je crois que je dois absolument vous remercier. Pendant que je réfléchissais à trouver mon problème de santé, mon intuition (et internet) m’ont guidé vers la chiropratique, ce qui fût un... Read more »...

Lire la suite >

Partager

Demande
d’informations?


Nouveau patient?